Résultats du sondage : Le Carrefour Contact, un projet très loin de faire l’unanimité !

posté le 23/06/2021 par Camille vue(s)971

Cliquez sur l'image pour avoir accès au document des résultats détaillés

Cliquez sur l'image pour avoir accès au document des résultats détaillés

Résultats du sondage : Le Carrefour Contact, un projet très loin de faire l’unanimité !

posté le 23/06/2021 par Camille vue(s)971

La consultation citoyenne menée par l’association « Agit’Glaz » sur le projet d’installation d’un supermarché Carrefour au centre-bourg de Porspoder livre ses résultats. Un projet très loin de faire l’unanimité !

 

Après une première consultation de portée limitée, Agit’Glaz a lancé sur internet, et en version papier pour ceux qui le désiraient, une enquête étendue sur le projet d’installation d’une enseigne de commerce alimentaire au centre bourg de Porspoder.

 

Avec 270 réponses collectées, dont 78 % venant d’habitants de Porspoder, Landunvez et Lanildut, les plus directement concernés par le projet de « Carrefour Contact », c’est un vrai succès pour ce « sondage » d’initiative populaire. La preuve que cette question est jugée de première importance par les citoyens ( plus de détails ici : » Suivez ce lien ).

 

Contrairement aux allégations du maire de Porspoder dans la presse, il apparaît qu’une très faible minorité de citoyens soutient le projet d’installation d’un « Carrefour Contact ». En effet, ce sondage confirme et consolide les résultats de la première enquête, à savoir un refus massif du projet d’installation (85 % d’avis négatifs, 10 % favorables et 5% sans avis).

 

Pour 50 % des sondés l’offre du commerce alimentaire actuelle, avec une boucherie et une poissonnerie, est adaptée aux besoins des habitants, et plutôt que d’être remplacée par une nouvelle enseigne de grande distribution, elle pourrait être enrichie de différents services : marché, circuits courts, produits biologiques, artisanat d’art, bricolage, restaurant/bar.

 

Seuls 12 % des sondés se prononcent pour l’installation d’une station essence, tandis que beaucoup de craintes (95% de sondés) sont exprimées sur les multiples nuisances que peuvent engendrer un tel projet, qu’elles soient liées à l’intensification de la circulation automobile et des livraisons, à la perte d’identité du centre bourg, ou à l’impact environnemental du projet. Très majoritairement, les sondés sont pour une conservation du bâti ancien sur les parcelles prévues pour l’implantation (90%).

 

Au vu des enjeux liés à la position stratégique de ce terrain, la majorité des contributeurs au sondage (60 %) souhaiterait que la mairie envisage l’acquisition des parcelles si la possibilité lui en était donnée.

Un très fort souhait pour plus d’information concernant le PLU est exprimé. Une réelle démarche de démocratie participative est attendue sur un dossier aussi stratégique pour la commune ; un fonctionnement démocratique intégrant transparence, réunions et débats, et pourquoi-pas un référendum local.

 

Les enjeux sont très importants et engagent la commune sur le long terme ; cela ne doit pas se traiter en petit comité, entre le maire, une poignée d’élus et l’investisseur. ( Plus de détails ici : » Suivez ce lien ).